Easystart apprendre à écrire
Les bons outils pour bien écrire : STABILO EASYstart
5 août 2016
Sans titre-1
Comment lui donner le goût de la lecture ?
6 septembre 2016

Mon enfant écrit ses premières lettres

dessin d'enfant à l'école et produits STABILO Easy start
Vous voulez le meilleur pour vos enfants. Mais quelle est la meilleure façon de les accompagner dans l’apprentissage de l’écriture manuscrite ? Où est la limite entre encouragement et pression ?  Comment pouvez-vous aider un enfant à se détendre ? Voici quelques astuces  pour les aider dans leurs premiers pas dans l’écriture et ce qu’il faut éviter de faire.

Créer un environnement propice

Pour apprendre à écrire, veillez à ce que le bureau et la chaise soient à la bonne hauteur, de manière à cemain tenue crayon que les pieds soient posés bien à plat sur le sol et ajustez-les régulièrement …les enfants grandissent vite !
Une posture détendue, une tenue appropriée du crayon et la mobilité de la main sont des conditions déterminantes pour bien écrire. L’enfant est assis bien droit derrière son bureau et les épaules sont relâchées. Le bureau et la chaise sont à la bonne hauteur de façon à ce que les pieds soient bien à plat sur le sol. Les avant-bras sont à un angle de 90 degrés, relâchés et posés sur le bureau. Le coude n’est pas soulevé, la main n’exerce aucune pression sur le bureau et l’épaule ne pousse pas la main vers le bas.

Un autre facteur à prendre en compte est l’orientation de la feuille : cela est important pour avoir une écriture détendue. La feuille sur laquelle on écrit ne doit pas nécessairement être placée droite sur le bureau. Pour une personne droitière, la feuille peut être inclinée vers la gauche (environ 30 degrés dans le sens inverse des aiguilles d’une montre) et pour un gaucher, elle peut être inclinée légèrement vers la droite (environ 45 degrés dans le sens des aiguilles d’une montre).

Bien tenir son crayon le plus tôt possible, c’est essentiel

Les enfants exercent souvent une trop grande pression sur le crayon ou le stylo et le tiennent mal quand ils commencent à dessiner et à écrire. Il est donc recommandé d’utiliser un crayon ou stylo avec des zones de préhensions marquées. Il est préférable de commencer à l’utiliser très tôt car les mauvaises habitudes peuvent être difficiles à changer. Pour éviter les crampes dans la main, il est conseillé de pratiquer des exercices de décontraction.

 

St_18570_PR_EASYoriginal

Quel stylo utiliser pour apprendre à écrire ? 

  • Lorsque la motricité fine n’est pas encore suffisamment développée – c’est quasiment toujours le cas chez les enfants – il est recommandé d’utiliser un crayon ou stylo plus gros et plus épais qu’un crayon ordinaire. Un crayon triangulaire et/ou un porte-mine sont même préférables.
  • De plus, il est nécessaire de choisir un stylo qui assure une bonne prise en main, sans glissement. Il est recommandé d’utiliser un crayon ou stylo ergonomique, adapté à la taille de la main, avec zone de préhension caoutchoutée
  • Une mine robuste et incassable devrait être utilisée.
  • Après le crayon, il est recommandé de passer à l’utilisation d’un stylo-roller ergonomique pour écrire et non d’aller directement vers un stylo-plume. Le stylo-roller est très similaire à un crayon vu qu’il n’est pas sensible à la pression ; il peut écrire de façon uniforme, quel que soit l’angle et diminue nettement les risques de taches d’encre comparé à un stylo-plume. Ceci est d’autant plus important si l’enfant est gaucher. L’utilisation d’un stylo à base d’encre permet aux enfants d’acquérir plus d’expérience car l’encre nécessite beaucoup plus de contrôle et de concentration qu’un crayon mais moins qu’un stylo-plume.
  • Le stylo-plume est un outil assez difficile à maîtriser qui peut déstabiliser un enfant s’il est introduit trop tôt. Le stylo-plume n’écrit que si on exerce une pression spécifique (trop peu de pression, il n’écrit pas ; trop de pression, il délivre trop d’encre, provoquant des taches). Il existe néanmoins des stylo-plume ergonomiques qui évitent ces désagréments (voir notre article sur le STABILO EASYbirdy)
  • Dès que les enfants maîtrisent les bases de l’écriture (exemples : taille et formes des lettres, rythme et variation de pression) leur écriture se différencie et se personnalise : ils adoptent leur propre style d’écriture. À ce stade, l’utilisation d’un stylo-plume pour écrire peut avoir du sens.
  • Grâce à cette «transition en douceur» du crayon au stylo-roller puis au stylo-plume l’écriture devient plus rapide et lisible.

A éviter

Quand un enfant apprend à écrire, sa confiance en lui peut être facilement remise en question. Pour éviter ce découragement, certaines petites choses devraient être évitées lors de l’apprentissage de l’écriture :

  • Lorsque vous remarquez qu’un enfant est gaucher, il ne faut en aucun cas le contrarier et lui imposer l’utilisation de la main droite. Au contraire, encouragez sa préférence manuelle. 
  • Bien sûr, vous voulez que votre enfant progresse vite et bien mais ne lui en demandez pas trop et ne soyez pas trop exigeant.
  • N’ignorez pas les questions de votre enfant comme : « Qu’est-ce que ça veut dire ? » ou « Quelle lettre est-ce ? ». Une réponse appropriée contribue au processus d’apprentissage.
  • Ne demandez pas à vos enfants d’effectuer des tâches trop difficiles mais fixez-leur plutôt des objectifs réalisables afin d’éviter de les décourager dans leur naissant apprentissage de l’écriture.
  • Ne félicitez pas votre enfant pour chaque petit effort mais saluez plutôt l’ensemble de ses efforts.
  • Ne mettez pas en péril la bonne volonté de votre apprenti écrivain en vous concentrant uniquement sur ses fautes d’orthographe.