ecriture-manuscrite
L’écriture manuscrite : l’expression d’une intimité
11 juillet 2016
enfants peignant un arc en ciel
Les couleurs de l’arc-en-ciel : un dossier pédagogique pluridisciplinaire
21 juillet 2016

Enquête sur le socle de compétences

Sans-titre-1
Différent des programmes scolaires, qu’est-ce donc que le « socle commun de compétences » dont les enseignants vous parleront à la rentrée ? Introduit dans la loi en 2005, depuis 2011, la maîtrise du socle des compétences est nécessaire pour obtenir le diplôme national du brevet (D.N.B.). Ce n’est pas nouveau donc. Mais à la rentrée 2016, avec la refondation de l’école, le socle de compétences prend une place essentielle au sein de l’école. Par exemple ? Le savoir scientifique doit développer la curiosité et le sens de l’observation de nos lutins ! Quelle excellente idée…

Donner du sens aux savoirs, construire un socle commun de connaissances
Le socle de compétences reflète les nouveaux enjeux de l’école, qui ne cherche plus seulement à former des têtes bien faites, mais à former également des citoyens. Ce sont des connaissances et des compétences qu’il est indispensable de maîtriser pour accomplir avec succès sa scolarité, poursuivre sa formation, construire son avenir personnel et professionnel et réussir sa vie en société. Les enseignants vous parleront aussi peut-être de « savoirs » (les connaissances), de « savoir –faire » (mettre en application ses connaissances) et de « savoir-être » (des comportements et attitudes personnelles ET citoyennes).

Capture d’écran 2016-07-11 à 17.13.03

Les 7 compétences du socle

On ne peut que se réjouir que l’école cherche à donner encore plus de sens aux savoirs qu’elle enseigne aux élèves et qu’elle éduque véritablement les futurs citoyens, après avoir abandonné ou presque pendant des années (80-90) l’enseignement des valeurs républicaines. « Le socle commun est le ciment de la Nation : il s’agit d’un ensemble de valeurs, de savoirs, de langages et de pratiques dont l’acquisition repose sur la mobilisation de l’école et qui suppose, de la part des élèves, des efforts et de la persévérance. 
La définition du socle commun prend également appui sur la proposition de recommandation du Parlement européen et du Conseil de l’Union européenne en matière de “compétences-clés pour l’éducation et l’apprentissage tout au long de la vie”. 
Elle se réfère enfin aux évaluations internationales, notamment au Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) qui propose une mesure comparée des connaissances et des compétences nécessaires tout au long de la vie »*.

Bien que désormais il en constitue le fondement, le socle ne se substitue pas aux programmes de l’école primaire et du collège ; il n’en est pas non plus le condensé. Sa spécificité réside dans la volonté de donner du sens à la culture scolaire fondamentale, en se plaçant du point de vue de l’élève et en construisant les ponts indispensables entre les disciplines et les programmes. Il détermine ce que nul n’est censé ignorer en fin de scolarité obligatoire sous peine de se trouver marginalisé. L’école doit offrir par ailleurs à chacun les moyens de développer toutes ses facultés.
Maîtriser le socle commun, c’est être capable de mobiliser ses acquis dans des tâches et des situations complexes, à l’école puis dans sa vie ; c’est posséder un outil indispensable pour continuer à se former tout au long de la vie afin de prendre part aux évolutions de la société ; c’est être en mesure de comprendre les grands défis de l’humanité, la diversité des cultures et l’universalité des droits de l’homme, la nécessité du développement et les exigences de la protection de la planète.

livret de compétences

Le livret de compétences de l’école primaire

Le livret de compétences
Ce socle de compétences constitue la base du Livret de Compétences qui vous sera communiqué à l’issue  des trois bilans effectués au cours de la scolarité obligatoire (en fin de CE1, CM2 ou 3ème). Le livret personnel de compétences vous permettra de suivre la progression des apprentissages de votre enfant à l’école et au collège. C’est un outil national qui suit l’enfant tout au long de sa scolarité́. Il est identique pour tous les élèves. À l’école primaire, vous verrez que le livret personnel de compétences est une partie du livret scolaire. Au collège, comme les bulletins scolaires, il contribue à l’évaluation des élèves.

Le nouveau socle commun mis en place à la rentrée 2016

socle de compétences-ministère

En pratique ? Plus de pratique justement, plus de sens pour les savoir, plus de lien entre les matières !
Nos enfants devraient, par exemple, apprendre les volumes en utilisant une recette de cuisine ou à calculer une aire pour installer une moquette, ou à comprendre l’histoire pour éviter de la reproduire, ou encore, à apprendre la géographie pour accepter l’autre, celui qui est « différent ». On leur apprendra aussi à… apprendre.

La refondation de l’école est donc, en soi, pleine de bon sens et d’intelligence.

A suivre…

http://www.education.gouv.fr/cid2770/le-socle-commun-de-connaissances-et-de-competences.html